Trois mois ne suffiront pas pour réparer 30 années d’incurie

Publié le par Michel

Trois mois ne suffiront pas pour réparer 30 années d’incurie

"Trois mois ne suffiront pas pour désarmer les banlieues ; trois mois ne suffiront pas pour éloigner le risque de nouveaux attentats islamiques ; trois mois ne suffiront pas pour dissoudre toutes les organisations et mosquées salafistes ; trois mois ne suffiront pas pour expulser tous les djihadistes étrangers ; trois mois ne suffiront pas pour faire oublier une politique extérieure pour le moins hasardeuse… En bref, trois mois ne suffiront pas pour réparer trente années d’incurie, de laxisme judiciaire, et de faiblesse politique. Trois mois ne suffiront pas pour gagner cette guerre contre l’islamisme. Pour autant, j’ai voté la prorogation de l’Etat d’urgence, pour les trois prochains mois. Pour que la France relève la tête, pour que les Français puissent vivre, en paix et en sécurité, chez eux, il faut des mesures fortes. L’Etat d’urgence y participe. Maintenant, c’est au gouvernement d’agir avec efficacité et fermeté. C’est sa responsabilité et son devoir. Voter l’état d’urgence n’est pas synonyme de signer un chèque en blanc. D’ores et déjà, nous pouvons regretter que la fermeture des frontières, pourtant synonyme de protection et de sécurité ne soit pas à l’ordre du jour ; nous pouvons également regretter que la question migratoire et l’arrivée en France et en Europe, de centaine de milliers de nouveaux migrants, ait été totalement absente de ce débat… Voilà pourquoi, nous allons donc rester extrêmement vigilants et demander des comptes au gouvernement sur son action et sur les résultats obtenus. Maintenant, chacun d’entre nous, à notre niveau, travaillons à un véritable réarmement moral, pour pouvoir affronter l’ennemi islamique. Soyons fiers et soyons forts !"

Commenter cet article