"Le roman de Charette"

Publié le par Michel

 

Le Roman de Charette

Le dernier livre de Philippe de Villiers est le symbole de la résistance vendéenne face aux troupes révolutionnaires qui ont mis en œuvre le premier génocide méthodique jamais imaginé par l'homme. C'est cette vie héroïque que raconte Philippe de Villiers dans son nouveau livre. Une épopée bouleversante et flamboyante.

 

La revue de presse : Christophe Forcari - Libération du 1er novembre 2012

Mais dans son livre, le Roman de Charette, Philippe de Villiers ne tombe pas dans le travers d'opposer le gentil chef chouan aux cruels Bleus, ou d'en profiter pour délivrer un quelconque message contre-révolutionnaire. Il signe un véritable roman de cape et d'épée, une fresque historique où le jeune cadet de marine raconte ses batailles...
En fait, il écrit ce roman de Charette à la manière dont il a conçu la cinéscénie du Puy de Fou - avec le succès que l'on connaît : comme un grand spectacle.

La revue de presse : Blaise de Chabalier - Le Figaro du 15 novembre 2012

D'une plume inspirée et passionnée, Philippe de Villiers porte haut l'art de la vulgarisation. Ce qui frappe, en effet, à la lecture de sa biographie à la fois romancée et réaliste du chef vendéen François-Athanase Charette de la Contrie, c'est qu'elle raconte de manière claire et attrayante l'un des épisodes les plus sombres de l'histoire de France. Par le truchement du destin héroïque de Charette, Villiers nous fait prendre conscience de l'étendue des souffrances et des injustices vécues par ceux qui, en Vendée, prirent les armes, entre 1793 et 1796, pour défendre leur identité ancrée dans les valeurs de l'Ancien Régime.

Publié dans France

Commenter cet article