Philippe de VILLIERS a déposé une déclaration au Parlement européen sur la nécessité d'abandonner l'euro et de rétablir les monnaies nationales.

Publié le par Michel

 

Philippe de Villiers en avril dernier, sur le plateau du Talk Orange ...

 

Le Parlement européen,

–    vu l'article 123 de son règlement,

  • A.  considérant que la cause véritable de la crise de l'euro est l'inexorable croissance de la dette extérieure dans la moitié des pays qui appartiennent à la zone euro;
  • B.  considérant que l'action des gouvernements, qui cherchent à conserver la monnaie unique, se révèle être une stratégie de dépression pour l'économie des pays membres;
  • C.  considérant qu'il faut ouvrir un dialogue afin d'envisager sérieusement l'hypothèse d'une sortie de la monnaie unique;

1.   demande au Conseil, à la Commission et aux gouvernements des États membres de présenter des propositions d'actes législatifs en vue:

  • de recréer des monnaies nationales dans chacun des pays de la zone euro, en changeant un euro actuel contre une unité de la nouvelle monnaie,
  • de définir d'un commun accord la parité monétaire des nouvelles monnaies nationales, de façon à rétablir des conditions normales de change,
  • d'encourager les États membres à bien vouloir maintenir inchangés, lors du passage, les prix des biens et services, ainsi que les valeurs des actifs et des comptes bancaires,à promulguer une loi, sur le modèle du Glass-Steagall Act en vigueur aux États-Unis, qui prévoit la séparation entre les banques de dépôt et les banques d'investissement;

2.   charge son Président de transmettre la présente déclaration, accompagnée du nom des signataires, au Conseil, à la Commission et aux gouvernements des États membres, ainsi qu'aux autorités nationales, régionales ou locales qui seraient intéressées

Publié dans Europe

Commenter cet article