Régionales 2015. La candidature de Retailleau, "une trahison" pour de Villiers

Publié le par Michel

 

 

Philippe de Villiers

 

Philippe de Villiers accuse Bruno Retailleau de "trahir" les Vendéens. Pour se consacrer aux Régionales, M. Retailleau ne briguera pas de nouveau mandat au conseil général

Philippe de Villiers réagit à la candidature de Bruno Retailleau aux élections régionales et à sa décision de ne pas briguer de nouveau mandat au conseil général de la Vendée. 

Pour l'ancien président du Département, son successeur "trahit" les Vendéens. "Il leur avait juré fidélité : la Vendée d'abord. Aujourd'hui, c'est la carrière d'abord", accuse Philippe de Villiers.

"La preuve est faite que la Vendée n'était, pour mon successeur, qu'un tremplin", conclut Philippe de Villiers, dans un communiqué.

Soutenu par une majorité d'élus du Département, Bruno Retailleau avait poussé Philippe de Villiers vers la sortie en septembre 2010.

Publié dans Elections Régionales

Commenter cet article